Sat. Feb 22nd, 2020

Epidémie de rougeole – Ruée vers les centres de santé

Sponsored
:

Plus de 2000 cas enregistrés. La ville d’Antananarivo, voire la Région Analamanga, fait face depuis le mois d’octobre à une épidémie de rougeole. Celle-ci touche non seulement les enfants mais aussi les adolescents, jeunes et adultes, y compris les personnes vulnérables comme les femmes enceintes et les âgés. « La rougeole se manifeste par des toux, une forte fièvre, l’apparition de boutons sur le corps, la démangeaison, l’insomnie. Dès que quelques uns de ces symptômes se présentent, la consultation immédiate d’un médecin est recommandée pour éviter les complications », informe Dr Domoina Soa Kanto Rakotonoely, médecin au sein d’un cabinet en plein centre ville. Alarmés par la propagation de la rougeole, bon nombre de parents se ruent quotidiennement dans les centres de santé et ce dans presque tous les quartiers d’Antananarivo.
Le nombre de consultations auprès des Centres de santé de base (CSB) et les cliniques ont ainsi largement augmenté, notamment ces 2 dernières semaines. De plus, les cas de rougeole augmentent de jour en jour. « Sur une cinquantaine de consultations, dimanche dernier, 35 patients sont atteints de la rougeole. Ils ont aussitôt bénéficié du traitement adéquat », avance un agent de santé à Ampasika.
Des décès dus aux complications
Plus de la moitié des lits auprès du service pédiatrie de l’hôpital Befelatanana seraient actuellement occupés par des patients atteints de la rougeole. L’hospitalisation s’explique par le retard de prise en charge, favorisant les complications. Ces dernières pourraient également être dues à l’automédication, laquelle prend de l’ampleur dans les villes, à en croire notre médecin interlocuteur. Les patients ayant des cas compliqués pourraient être atteints d’une convulsion, d’un oreillon, d’une pneumonie ou encore d’une encéphalite virale, sans parler de la déshydratation. Des patients ont même péri suite aux complications liées à la rougeole, quoi que leur nombre exact reste non informé jusqu’ici. L’hôpital de Befelatanana en recense plusieurs, dont le dernier date de vendredi dernier. Quatre décès seraient également survenus à Andohatapenaka. Pour leur part, les responsables auprès des hôpitaux et ceux du ministère de la Santé publique se murent dans le silence. Dans tous les cas, la vaccination reste la meilleure prévention de cette maladie. Des parents ont pourtant snobé la dernière campagne…
Recueillis par Patricia Ramavonirina


DISCLAIMER : jomotv.com do not claim ownership of any of the Songs OR News that we upload or post, and any copyright infringement complaints will be executed immediately! It is our policy to honor all take-down requests! If You Feel Your Rights Are Being Infringed Upon, Email Us : jomotvonline@gmail.com Promote Your Music, Video, Comedy Skit Here On JomoTv.com whatsapp:- +2348109403485 or call: +2347016093180 Leave A Comment Below:

DISCLAIMER : jomotv.com do not claim ownership of any of the Songs OR News that we upload or post, and any copyright infringement complaints will be executed immediately! It is our policy to honor all take-down requests! If You Feel Your Rights Are Being Infringed Upon, Email Us : jomotvonline@gmail.com
Promote Your Music, Video, Comedy Skit Here On JomoTv.com whatsapp:- +2348109403485 or call: +2349026363510

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

en_USEnglish
fr_FRFrançais en_USEnglish

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

Jomotv will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.
%d bloggers like this: